Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2015

un peu de l'air

Le soleil se lève vers 6h15, un peu après moi. Les goélands sont odieux à ce moment-là. Il émerge haut dans le nord-est, au-dessus du continent invisible dans la brume. Il monte à toute vitesse.

l'urgence était de se confectionner du café. La cuisine est sombre, le sol glissant, tout ce qu'on y touche est gras. C'était la prison autrefois. Et la réserve de vivres, toute noire derrière, le cachot. Les réchauds sont énormes, il n' a pas de petites casseroles, j'ai dû tout inventer. Revenu aux remparts avec un bol brûlant entre les mains, j'allais bien.

Froid vif, humide surtout, dans la casemate. Cette nuit, je me suis rhabillé pour pouvoir dormir. Il faut laisser la porte ouverte, pour qu'entre un peu de l'air d'été. L'été, c'est mardi.

Fort-Cigogne, Jean-Pierre Abraham - Le temps qu'il fait éditions

x20070804-0040.jpg

Publié dans Bretagne | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.