Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2011

Les guitares, les litres, les belles sont restées à la porte cochère

Puisqu'il convient ces jours de rendre hommage à l'ancêtre, voilà qui tombe bien, même si je n'attendais pas à la porte cochère depuis tout ce temps. Qu'une pensée enjouée lui parvienne.

Et dans la mesure où il me faut du coup montrer un peu plus de suite dans les idées que la moyenne, après Brassens plutôt que d'abord, je vais vous ouvrir les copains (ines). Ainsi les jours qui viennent seront consacrées à des portes envoyées par les uns et les autres, cher(e)s passant(e)s ami(e)s, qu'une pensée enjouée vous parvienne bien qu'à des altitudes moins élevées, c'est tout ce que je vous souhaite.

porte cochère, brassens

Publié dans Rhône | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porte cochère, brassens | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.