Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2011

à grosses gouttes

Suant à grosses gouttes sous la lumière des projecteurs et le poids de son évidente impopularité, Enderby regarda cette incarnation féminine de la dureté qui exhibait, jusqu'à la périphérie même de l'aréole, de formidables seins rigidement soutenus et était vêtue d'une sorte de taffetas d'une rutilance à donner envie d'en manger. Le nom, songea t-il :  aussi artificiel que les ors de l'énorme perruque.

Le testament de l'orange, Anthony Burgess (1974)

merci à Fred pour la photo et l'extrait !

porte, seau

Publié dans Espagne | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : porte, seau | |  Facebook

Commentaires

Lire "...une sorte de taffetas ..."

Écrit par : Katherine | 15/09/2011

Les commentaires sont fermés.