Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2010

Frapper à la bonne porte

Merci à Joshua pour (1) la citation (2) la photo !

 

Il médita sur son propre cas. Ses états d'esprit les plus fluctuants, il les avait connus avec les femmes. Certains jours il se sentait fort et protégé […] Dans ces moments là, il voyait les femmes telles qu'elles étaient : des créatures en quête de reconnaissance […]; il voyait aussi la nature profonde de leurs seins : des amas de cellules mammaires flottant dans des lacs de lipides. […]

Mais, à d'autres moments, il était enchanté, captivé par des femmes hors du commun, dont les seins gonflaient pour former des globes à la fois puissants et magiques, submergé par un formidable désir de se mêler à leur corps, de lécher leurs tétons, de se glisser dans leur chaleur et leur moiteur. Cet état d'esprit pouvait se révéler absolument implacable et bouleverser toute une vie . […]

Et Nietzsche a pleuré, Irvin Yalom

DSC04450.jpg

Publié dans Lozère | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : portes, femmes, nietzsche | |  Facebook

Commentaires

Merci Thomas.
Qu'il est bon d'être ainsi bouleversé !

Écrit par : Joshua | 05/11/2010

Oui... come d'habitude il ne reste qu'à choisir..

Écrit par : thomas p | 06/11/2010

oui, Côme est bouleversante

Écrit par : Joshua | 06/11/2010

Tu expliques ?

Écrit par : thomas p | 06/11/2010

Est il vraiment besoin ?
J'en serais fort déçu !

Écrit par : Joshua | 06/11/2010

Tiens la déception pour acquise. Explique, maintenant...

Écrit par : thomas p | 07/11/2010

il n'existe pas de chemin tout tracé, la seule vérité qui compte est celle que tu découvres pas toi même

Écrit par : Joshua | 07/11/2010

que je découvre PAS... mince alors...

Écrit par : thomas p | 07/11/2010

cela peut parfois prendre du temps ... puis je ne peux pas te dire ce que tu n'as pas envie d'entendre

Écrit par : Joshua | 07/11/2010

ppffff..

Écrit par : thomas p | 07/11/2010

Les commentaires sont fermés.