Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2010

végétation luxuriante

Je pris dans ma poche la lettre que j'avais reçue d'elle ce matin même: elle laissait ses lettres partout dans son sillage, me les donnait de la main à la main, et lorsque j'étais couché, étendu auprès d'elle, elle se levait pour m'écrire. Ses lettres apparaissaient dans mes poches, m'arrivaient par la poste, tombaient des livres – quelques mots griffonnés ou des pages entières – comme si elles faisaient partie d'une végétation luxuriante d'une saison du coeur plus tumultueuse et plus débordante dans ses floraisons que celle de notre latitude plus tempérée et plus encline aux pastels.

Romain Gary, Au delà de cette limite votre ticket n'est plus valable

DSCF7044 [640x480].JPG

 

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porte, sapins, vert | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.