Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2010

Marcheur, il n'y a pas de chemin

Marcheur, ce sont tes traces
ce chemin, et rien de plus ;
Marcheur, il n'y a pas de chemin,
Le chemin se construit en marchant.
En marchant se construit le chemin,
Et en regardant en arrière
On voit la sente que jamais
On ne foulera à nouveau.
Marcheur, il n'y a pas de chemin,
Seulement des sillages sur la mer

Antonio Machado,
poème original, en espagnol.
Chant XXIX Proverbios y cantarès,
Campos de Castilla, 1917

 

PS: Merci à Audrey pour la découverte

 

x2008_0102(013) [640x480].JPG

Publié dans Espagne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : machado, porte, barcelona | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.