Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/07/2010

Revenez, ou je mourrai.

Revenez, ou je mourrai.
Hervé Joncour replaça le feuille dans la poche intérieure de sa veste.
- Merci.
Il fit un salut de la tête, pivota, marcha vers la porte et s'apprêta à poser quelques billets sur la table.
- Laissez tomber.
Hervé Joncour hésita un instant.
- Je ne parle pas de l'argent. Je parle de cette femme. Laissez tomber. Elle ne mourra pas et vous le savez.
Sans se retourner, Hervé Joncour posa les billets sur la table, ouvrit la porte et s'en alla.

Soie, Alessandro Barrico

 

xPhoto001.jpg

Publié dans Rhône | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porte, revenez | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.