Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2010

Protéger l'atelier

Mercredi 19 février 1834
Les ouvriers ne font toujours rien. Il y a eu une affiche pour défendre les rassemblements qui n'ont pas été plus forts ni plus turbulents que les jours précédents. Les fabricant déménagent toujours et ont grand peur. On a posé une affiche qui conseillait aux ouvriers de reprendre leur ouvrage leur promettant un piquet d'infanterie à la porte de leur atelier pour les protéger.
Joseph Bergier, « bourgeois lyonnais proche des républicains », extrait de son journal tenu pendant la troisème grande révolte des canuts. Cité dans « Lyon au fil de la soie », Éditions Lieux dits.

xDSCF6038 [640x480].JPG

Publié dans Rhône | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : canuts, atelier, porte | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.