Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2010

Désirs maladifs

Il arrivait souvent que le sens des écrits lui échappât. Il leur en prêtait un, où se confondaient les chimères de son enfance et les troubles images de sa constante solitude. Ainsi, dans son âme, le passé s'unissait aux désirs maladifs de son adolescence.

Henri Béraud, Le vitriol de Lune

xDSCF7256 [640x480].JPG

Publié dans Ile-de-France | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : porte, henri béraud, vitriol de lune, adolescence | |  Facebook

Commentaires

Mm elle est belle, celle-là...

Écrit par : Lor | 16/05/2010

Oui, je n'avais jamais vu ce motif (sur ce style de porte, il y a souvent des redites) !

Écrit par : thomas p | 16/05/2010

Les commentaires sont fermés.