Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2010

Voilà qui ne vous intéresse pas

Ah ! Vous avez cliqué sur ce truc ? J'n'aurais pas mis ma main à couper que vous le feriez.

En tout cas j'aurais pas pris en plus le risque d'une anésthésie générale pour le faire.

Bien.

Très bien.

Douze milliards d'auteurs peuplent le net en quête de reconnaissance.

Un de plus, autant le dire: moi aussi.

Encore que. Même pas je cherche la reconnaissance. Je me mets en embuscade derrière une porte par jour avec un petit ange ou diable qui me dit quelque part dans ma tête qu'un éditeur frappera un jour dessus. Toc toc.

Et moi je dirais:

Oui, bien sûr, j'ai bien quelques romans merveilleux et recueils de nouvelles mirobolantes à vous proposer, mais voyez-vous, je ne vous les propose pas.

Non. Nenni.

Il me reste douze milliards de portes à photographier sur terre, voyez-vous.

Et lui, comme surpris:

Ah ?

Moi, confirmant la stupéfiante réponse, car il faut du courage, quand on est artiste:

Bé oui...

Encore lui, cherchant des raisons:

Vous n'êtes pas bien ?

Moi, vexé de devoir formuler l'évidence:

Ben non.

 

PS: ce dialogue purement fictif n'engage que l'auteur et il convient à tout éditeur un tant soit peu professionnel d'en vérifier l'exactitude et la portée. Bon. Je vais peut-être chercher quelque chose de plus accrocheur.

PS2: éventuellement, ça peut être ça ou L'OEIL (voir ci-contre, en haut...).

DSCF5416 [640x480].JPG

 

| Lien permanent | |  Facebook