Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2011

Bon, faut qu'on se parle.

Bon, faut qu'on se parle.

On s'est déjà parlés, je sais que vous pouvez comprendre. On est pas normaux et entre gens pas normaux, ça aide, on se comprend. Les gens normaux en revanche, ils se comprennent pas. Si, si. Cherchez pas, c'est pas de ça que je veux parler, ce serait trop de problèmes.

En fait, je suis assez fatigué. Pas au sens "lassé", vraiment au sens "fatigué". Mais j'aime ce blog, je veux quand même continuer. Je vais juste publier quand je veux, voilà, et dans les prochaines semaines pas tous les jours. Pour souffler, car trop de choses sur le feu.

C'est un pas, pour moi, vous savez, de dire "on se calme". En général Thomas il continue. Et ben là, non. Bravo, Thomas.

Ceci dit j'aime notre perversion commune donc si parfois vous apercevez que les publications se sont par trop espacées, et bien dans ce cas, réclamez, faites une manif, on appelera ça le printemps des portes.

Tenez, une porte, ouverte, pour laquelle je vous remercierai de remercier Catherine et la Corse.

porte, corse

Publié dans Corse | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : repos, portes, continuer, gens normaux | |  Facebook