Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2010

Des portes, des trucs à dire

Il existe sur le web assez peu de sources, finalement, sur le thème des portes. Très arbitrairement je vais commencer par vous parler wikipedia, en tout cas dans les langues qui me sont accessibles; à savoir la version anglophone, la version francophone et la version espagnole. (en passant, si vous parlez une autre langue, ce que disent les autres wikipedia est de nature à prolonger opportunément le propos - oulala, comme je parle moi ici)(allons-y pour le russe, l'allemand, le polonais...).

Premièrement la version française: elle est... sommaire, au regard des deux autres. On s'en tient en fait, purement et simplement, à une définition fonctionnelle. Bref. Il se peut qu'un jour votre serviteur (c'est une formule, je ne vous sers rien du tout !) entreprenne de compléter cette page.

La version espagnole, qui comprend de très belles photos de portes (Pérou, Iran...), va un peu plus loin. Elle nous raconte l'histoire de l'idée de porte.. et passe pour cela par l'Italie (en passant, ce serait pas mal que quelqu'un vienne parler ici de ce qui est dit pour porte dans le wikipedia italien, du coup). On a également le détail des parties qui composent une porte. Immédiatement après le sujet dérive vers les contraintes fonctionnelles amenant les portes à prendre telle ou telle configuration, puis directement on parle de... portes automatiques !!!

Enfin la version anglophone. Là on change nettement de catégorie (la page est en gros aussi développée que celle de, par exemple, la sexualité dans la version française..). Bien sûr l'aspect fonctionnel est traité. Mais enfin on aborde en profondeur une certaine vision architecturale et mondiale (il y en d'Italie, d'Égypte encore, du Tibet, d'Inde...), de l'idée de "porte". Puis la construction des portes (en bois) est expliquée avec plusieurs schémas. Il y a aussi une typologie de portes qui, bien entendu, ne peut que confirmer aux hispaniques l'existence essentielle de portes automatiques (il est très difficile de confirmer la version en française en l'état..). Et enfin il y a l'histoire ! Les premières portes connues seraient égyptiennes. D'emblée les portes furent faites en bois (chêne, cèdre, olivier, cyprès...) ou en métal (plomb, or, argent), ou les deux. Chose amusante, le wikipedia anglais semble tout aussi obsédé que les autres par la porte automatique: la première serait apparue dés le premier siècle en Égypte sous domination romaine, puis dans des versions plus sophistiquées en Chine (avec détecteurs de pieds !) et en Mésopotamie (par Al-Jazari). La première mention de la France porte sur la période de Louis XIV et Louis XIV où il est observé que la tendance par chez nous, comme en Allemagne, fût à la porte ouvragée, alors que la Renaissance italienne avait privilégié la simplicité. Puis sont mentionnées quelques portes, notamment d'édifices religieux. On citera notamment celle-ci (et d'autres infos là), âgée de 900 ans, et originellement (semble t-il) recouverte par la peau d'un supplicié.

Un petit mot sur la version allemande à laquelle je ne comprends rien. Le wikipedia germanophone est le deuxième, en termes de contenu, après le wikipedia anglophone. Et bien l'explication sur "porte" est à la hauteur. Pas mal d'illustrations (avec des portes locales sauf une, la première, dogon), des tableaux avec des minutages (en référence au temps d'ouverture d'une porte automatique, sans doute, n'oublions pas que c'est une nation d'ingénieurs (quoi, les philosophes allemands ?)). Une brève inspection des autres wikipedia tout aussi romanesquement incompréhensibles pour moi me permet de diagnostiquer un contenu intéressant sur la version russe (très développé en tout cas, peu illustré), que les versions italiennes (avec une porte de cimetière de Florence), polonaise et portugaises (cette dernière avec pour seule illustration... une porte de Jersey) sont très pauvres, et que la version néerlandaise, très touffue, est soutenue par des illustrations excitantes: une porte d'église a priori, un dessin de porte ancienne, un gros plan sur la chatière d'une porte moderne, et un gros plan sur le bras articulé d'une porte automatique. Bref, l'équipement de base du rêveur. Enfin la version japonaise (j'ai choisi "au sens occidental", car pas évident de traduire "porte", en même temps), agrémentée d'une photo de porte de coffre-fort, d'une porte-tourniquet, et d'une porte de, disons, buanderie, est probablement excusable au titre de la poésie par mon incapacité à trouver dans le wikipedia japonais la traditionnelle porte coulissante en papier de riz.

En guise de conclusion temporaire, nous remarquerons donc quelque chose d'éminemment troublant: la porte, au sens populaire de son existence, de ses usages, n'est absolument pas mentionnée dans ces différentes pages, ni les métiers auxquelles elles (les "populaires" comme les "nobles") doivent la vie. Plus grave encore, les aspects symboliques ne sont ni traités ni même effleurés...

J'en profite pour rappeler à chacun que je suis prêt à faire progresser ce texte avec les contenus résumés de tous les wikipedia que j'ai pas compris, ce qui fait quand même beaucoup... Grand concours.

Concluons en tout cas de façon universelle: Vive la porte automatique !!!!

 

A SUIVRE (PAGE EN COURS D ECRITURE)