Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2016

Ouvre tes yeux, tes oreilles, ta bouche

xIMG_3857 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

12/04/2016

Retenir sa respiration

xIMG_3788 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

09/03/2016

Circuits

xIMG_3879 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

12/02/2016

avec raison mais qu'y puis-je?

Tu me fais rire, ma pauvre.. Tes déterminations tragiques, cette façon de claquer les portes comme une actrice de tournées de province, on se demande si tu crois vraiment à tes menaces, à tes chantages répugnants, à tes scènes inépuisables et pathétiques, tartinées de larmes, d'adjectifs, de récriminations. Tu mériterais quelqu'un de plus doué que moi pour te donner la réplique, on verrait alors se dresser le couple parfait, la puanteur exquise de l'homme et de la femme qui se déchirent en se regardant dans les yeux pour gagner quelque sursis précaire, pour survivre un moment encore, pour recommencer, pour recommencer et chercher inépuisablement leur vérité de terrain vague et de fond de casserole. Mais tu vois, je choisis le silence, j'allume ma cigarette et je t'écoute parler, je t'écoute te plaindre (avec raison mais qu'y puis-je?) ou, ce qui vaut mieux encore, je reste au bord de l'assoupissement, comme bercé par tes imprécations prévisibles, les yeux mi-clos, je mêle, pour un moment encore, les premières rafales de sommeil à tes effets de manche de chemise de nuit, ridicules sous la lumière du lustre qu'on avait offert pour notre mariage, et je crois que je finis par m'endormir et que j'emporte avec moi, je te l'avoue presque avec amour, la meilleure part de tes mouvements et de tes accusations, de tes éclats de voix qui déforment tes lèvres livides de colère; pour en faire bénéficier mes propres rêves où il n'est jamais question de se noyer, crois-moi.

Fin d'un jeu, Julio Cortázar

xIMG_3664 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01/02/2016

Porte qui roule (CQFD)

IMG_3932 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28/01/2016

Hallebardes tombées en plein soleil

xIMG_3263 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/01/2016

Guetter l'ange (s'il repasse)

IMG_3406 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/09/2015

Si, on peut ouvrir

IMG_3266 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

03/09/2015

Pavé de bonnes intentions

xIMG_3883 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

J'ignorais à qui des deux appartenait cette clé

J'ignorais à qui des deux appartenait cette clé que je trouvai un jour par terre devant la mystérieuse porte. Mais j'aurais beaucoup donné pour le savoir, car je ne pouvais pas croire qu'elle fût, après tant d'années, tombée dans mes mains par simple négligence. Quand j'eus enfin, sans hésiter longtemps,  ouvert la porte et pénétré dans la chambre interdite, je le crus encore moins. Après quelques secondes et trois regards hâtifs, sans rien avoir bougé ni même touché dans la pièce, je découvris la nature du mystère.

Nous étions en décembre. Un ciel frais et limpide coiffait les portes du quartier, et la lumière du soleil, entrant par les fenêtres qui donnaient sur la rue, inondait la petite pièce. Elle éclairait le trésor secret, elle me conduisait directement à lui. Léchant les murs, l'armoire, le lit, elle guidait mon regard vers une étroite bibliothèque remplie de livres jusqu'au plafond...

Canevas, Benjamein Stein

xIMG_2878 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

11/07/2015

Comment cadrer?

xIMG_3825 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

07/07/2015

Que compter?

xIMG_3445 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/06/2015

Les rouleaux de la mode

xIMG_2601 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23/06/2015

Marie

Marie a été servante chez des Messieurs à particule. Famille à blason et à quartiers. Elle a commencé à dix ans comme souillarde et elle a accompagné fidèlement jusqu'à la fin de la race le dernier, dit Gaston. Elle a été vaguement servante-maitresse alors, oh très peu: Monsieur Gaston n'a jamais été grand abatteur de bois, simple tradition. A cette époque Marie a fait construire, de ses propres sous, la porte cloutée, l'architecture noble, la fenêtre ferrée, le fronton d'acanthe. Mais c'est encore plus beau! La pauvre Marie ne croyait pas travailler dans le sublime. Elle a imaginé la gloire des messieurs à particule (blason et quartiers). Elle a gardé tel quel un petit escalier, oh! mais très rare (elle n'a jamais beaucoup aimé l'escalier d'honneur) et très vieux, éreinté mille et mille fois et, finalement c'est par ce petit escalier qu'on accède à la porte du ciel.

Jean Giono, La Provence perdue

xIMG_2067 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/02/2015

Ciel !

xIMG_3420 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23/02/2015

Ah...

xIMG_2963 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

10/02/2015

C'est dingue, tu sais, ici, il ya tout qui pousse

xIMG_3757 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06/02/2015

En route

xIMG_3855 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

03/01/2015

Rongeons carré

xIMG_3599 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01/01/2015

Mince, suis en retard...

IMG_2867 [640x480].JPG

Publié dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook