Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2015

Thelma

Mais à présent que Thelma a grandi et est devenue une jeune femme, elle souffre d'une phobie très particulière qu'aucun d'entre nous n'est parvenu à comprendre.

La phobie de Thelma est la suivante: elle a une terreur pathologique des portes à tambour.

Je travaille actuellement sur unr théorie selon laquelle cette phobie résulterait d'un "double complexe d’œdipe inversé avec salto arrière". En langage plus simple, il s'agit d'un complexe provoqué soit (1) par une peur anormale de la part de l'enfant de n'éprouver aucune peur anormale parmi les peurs anormales qu'il pourrait entretenir à l'égard d'un de ses parents, ou des deux, soit (2) par une hyperacidité de l'estomac.

Le cerveau à sornettes, traité d'Evitisme - Roger Price

porte tambours.jpg

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

17/03/2015

Tu te coupes les ongles, s'il te plaît?

xDSCF4100 [640x480] (2).JPG

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/05/2014

Anonyme

IMG_4226.JPGPhoto extraite du livre "Anonymes, images énigmatiques de photographes inconnus, Robert Flynn Johnson, Ed Thames Hudson)

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

26/01/2014

Disco / fermé

xIMG_9629 savoie.JPG

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01/01/2014

Tu vas me cacher ça

Quand il s'annonce à la porte du pavillon, un sentiment de déjà-vu ne manque pas de l'étreindre. Un châle de laine troué sur les épaules, la veille ouvre sans façon. Dans sa cuisine, elle manipule des objets de musée: la cafetière en fer émaillé, les tasses à motifs floraux, la boite de biscuits avec paysage.

- Ils ne se quittent plus, dit-elle. Ils se regardent pendant des heures sans bouger. Des fois, ils me font peur.

Le Kosovar sourit malgré lui. Il extrait de son blouson deux paquets de plastique noir scotchés et ficelés qu'il dépose sur le table en formica.

- Tu vas me cacher ça, comme d'habitude.

Hubert Haddad, Opium Poppy

DSCF6572 [640x480].JPG

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

29/09/2013

Et juste au moment où elle va pleurer

Et juste au moment où elle va pleurer pour se reposer, Hypollène rencontre trois portes qui cherchent aussi la sortie.

L'arbre sans fin, Claude Ponti

IMAG1071.jpg

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/05/2013

Il ne faut pas croire. Il ne faut rien croire.

Ce n'est pas parce que les vibrations semblent absentes, que la poussière se dépose jusqu'à paraître insulter les publicités pour les produits à récurer, que la boite-aux-lettres se remplit d'indigences et d'émotions calorifiques, qu'ON n'est pas là.

ON est sur le pont, c'est tout.

réponse inattendue magritte.jpg

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

17/04/2013

ça gratte

xDSCF8109 rhone.JPG

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

07/03/2013

Valse hésitation

xDSCF7172 [640x480] (2).JPG

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

21/12/2012

Tant qu'on a la santé

(Pierre Etaix)

pierre étaix

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

10/09/2012

que je ne suis pas seule

Heureusement que je ne suis pas seule et que je suis ici, pensa t-elle, les yeux effrayés sondant le noir de la chambre qui se brisait sur les carreaux de la fenêtre. Si j'y pense encore, je vais de nouveau m'effrayer, mais la peur s'empara d'elle une nouvelle fois, un instant, avant de laisser place à un rire nerveux. Il faut que j'aille voir si elle ne s'est pas découverte. Lentement, elle se décida à aller dans la chambre silencieuse, effleurant de ses doigts qui oubliaient aussitôt, les poignées froides, les bords des fauteuils, les angles des portes.

Gabriela Adamesteanu, L'angoisse. Brèves n°99

xDSCF7163 [640x480].JPG

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gabriela adamesteanu, brèves, porte | |  Facebook

15/08/2012

Insolente hésitation

xDSCF4086 [640x480] (2).JPG

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23/07/2012

Toile cirée

tsf15012008-0080.jpg

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

19/05/2012

smiley cyclope [antique]

smiley, cyclope, antique

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/04/2012

Toi, qui a la main verte, pourquoi pas moi?

Merci à Dominique pour la porte avec la photo dedans qui, tiens, est d'où?

xDSCN0197.JPG

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

21/01/2012

peur bleue

porte, bleue, toilettes

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : porte, bleue, toilettes | |  Facebook

14/01/2012

sentir

Alberto Girri m'a dit qu'il avait rencontré Mujica Lainez un mois avant sa mort; et Mujica lui avait dit qu'il n'avait pas peur, mais qu'il savait qu'il allait mourir. Une pareille certitude ne pouvait être basée sur des causes, mais sur cette saveur particulière de la mort, que l'on doit sentir, et dont on sait qu'on ne l'a jamais sentie auparavant. Qui ne peut se communiquer, sans doute, puisqu'on peut seulement communiquer ce que l'autre a déjà éprouvé. Les paroles supposent une expérience partagée; dans le cas de la mort c'est impossible.

Juan Luis Borges, Borges en dialogues (avec Osvaldo Ferrari)

porte, chantier, nuages

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porte, mort, borges | |  Facebook

09/01/2012

STALKER

porte, stalkerporte, stalker

porte, stalker

 

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

01/01/2012

un pas, une coulée

porte, blanche, gouttière

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15/12/2011

Erreur 404

Suite à un dysfonctionnement regrettable du portier, il semblerait, comble dramatique des circonstances aggravantes, que la porte précédente, publiée ce jour, aie déjà été publiée, en l'occurrence le 9 mai 2011 avec un titre différent (le plus confondant est il le doublonnage de publication ou la variation de titre qui peut-être vient saper sournoisement le sentiment d'unicité que vous éprouvez devant chacune d'entre elles?).

Des personnes bien informées ont tenu à me signaler sans outrance, par mail, cette erreur; qu'ils en soit remerciés, avec le portier-bibi qui mériterait de l'être. Après un mouvement d'humeur et de déni, celui-ci ne peut que reconnaitre sa regrettable erreur. Pour autant malgré sa lourde faute il sera maintenu en fonction pour cause d'irremplaçabilité notoire car, en près de cinq ans à publier des portes avec une obsession fluctuante et néanmoins considérable, jamais personne n'est jamais venu le démarcher pour lui prendre sa place, ce qui ne manquera pas de surprendre les théoriciens habituels de l'offre et de la demande.

Monsieur,

Je vous observe depuis un certain temps avec vos manières. Il y a de l'idée mais pas beaucoup de méthode; quant à la conscience professionnelle vous n'en êtes pas trop animé, n'insistons point. Tout cela est attristant et ne peut perdurer sans mal finir et décourager les masses laborieuses.

Je souhaite néanmoins vous offrir une porte de sortie honorable par la présente, vous proposant 4.000.000 d'euros pour faire ce que bon vous semble but not in my backyard, puisqu'à partir de ce jour je vous considère comme empiétant sans autorisation sur ma propriété. Prenez vos billets et filez vous racheter ailleurs, les bonnes idées ne suffisent pas et leur mauvaise exploitation devrait être punie par la loi.

Je peux également vous offrir un ticket de métro si cela peut-être décisif vis-à-vis de vos capacités que je sais piètres à agir immédiatement.

Vous souhaitant bonne réception de la présente et bonne entente de mon offre sans alternative, je vous prie etc.

XXX

C'est dingue, on voudrait tous recevoir plus de courrier pour se sentir exister personnellement sans factures.

erreur 404, porte

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : erreur 404, porte | |  Facebook