Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2013

Destruction partielle de l'ancienne prison Saint-Paul

Les lourdes inexorables s'ouvrent. Les pierres gisent à côté, semblent en rappeler le poids et l'immobilisme terribles. Il parait que l'on va étudier là, bientôt. Voilà qui encourage la méditation.

DSCF0650.JPG

Publié dans Rhône | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.