Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2010

La vue qui baisse

xDSCF4137 [640x480] (2).JPG

Publié dans Rhône | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : vert, porte, pied | |  Facebook

30/10/2010

Tous les chemins mènent à Rome

Mais tout le monde peut se tromper !

xDSCF4070 [640x480] (2).JPG

 

Publié dans Vaucluse | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : rome, porte, chemin | |  Facebook

29/10/2010

Allez, on s'ouvre.

 

xDSCF7035 [640x480] (2).JPG

Publié dans Var | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porte, anarchiste, pessoa | |  Facebook

28/10/2010

Retourner l'ombre (libre-service)

Bêchant la rizière,
un homme
retourne son ombre.

Idorijo Abé

xDSCF7862 [640x480].JPG

Publié dans Savoie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rizière, ombre, porte | |  Facebook

27/10/2010

à l'ombre des lois

xDSCF7705 [640x480].JPG

Publié dans Rhône | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ombre, lois, porte | |  Facebook

26/10/2010

il eût pu être tranché comme une tartine

Vu la faiblesse de mon bras, je n'eusse jamais pu être bourreau. Aucun cou, je ne l'eusse tranché proprement, ni même d'aucune façon. L'arme, dans mes mains, eût buté non seulement sur l'obstacle impérial de l'os, mais encore sur les muscles de la région du cou de ces hommes entrainés à l'effort, à la résistance.

Un jour, cependant, se présenta à mourir un condamné au cou si blanc, si frêle, qu'on se rappela ma candidature au poste de bourreau; on conduisit le condamné près de ma porte et on me l'offrit à tuer.

Comme son cou était oblong et délicat, il eût pu être tranché comme une tartine. Je ne manquais pas de m'en rendre compte aussitôt, c'était vraiment tentant. Toutefois, je refusais poliment, tout en remerciant vivement.

Henri Michaux, Le bourreau, Poésies

xDSCF7043 [640x480].JPG

 

Publié dans Bourgogne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porte, jaune, grille | |  Facebook

25/10/2010

Voyez, Monsieur, après, il n'y a plus que le froid pour soulager...

ximage0005.jpg

Publié dans Isère | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

24/10/2010

Ah, mais je vois que Madame est plus soigneuse que Monsieur...

x20070429-0034.jpg

Publié dans Rhône | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : gencives, important | |  Facebook

23/10/2010

Attention, Monsieur, les gencives c'est important...

x20070812-0028.jpg

Publié dans Rhône | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22/10/2010

Entrmonter

x20070313-0028.jpg

Publié dans Elues des passant(e)s, Rhône | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : escalier, porte, rambarde | |  Facebook

21/10/2010

Où j'ai mis la clé (original)

20070428-0031.jpg

Publié dans Vaucluse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : clé, serrure, porte | |  Facebook

20/10/2010

Rideau

20070428-0023.jpg

Publié dans Elues des passant(e)s, Vaucluse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

19/10/2010

Voilà qui est signé

L'oeil est vraiment né désormais. Passez le par le trou de la serrure, et hop. Je me suis lancé. C'est un texte un peu à part mais j'avais besoin de le publier.

DSCF7078 [640x480].JPG

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

18/10/2010

Retro ET garage

xIMG_4489 [640x480].JPG

Publié dans Ile-de-France | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : retro, garage, porte | |  Facebook

17/10/2010

Reste un créneau

xDSCF7017 [640x480] (2).JPG

Publié dans Isère | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

16/10/2010

Il suffit de se promettre de ne plus jamais arriver en retard

xIMG_3597 [640x480].JPG

Publié dans Corse | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : arriver en retard, porte, escalier | |  Facebook

15/10/2010

Entre les deux

Au milieu du désert, les portes.

A un moment, il eut une mule. Mais avec Satan et Mittwoch, il trouvait que ça commençait à faire ménagerie. Il la recouvrit d'une peau d'ours et la vendit pour un grizzli à un italien aveugle patron de cirque , déjà propriétaire de trois chèvres-lions, d'un cochon-léopard, et d'une foumiéléphant.

Il tomba, en plein désert de nulle part, sur un portail dressé et ouvert sur rien. Il soupçonna quelque expérience mystique. Il descendit de cheval, ouvrit, passa, et referma derrière lui. Il lui fut donné de sentir qu'effectivement, il y avait le Connu, l'Inconnu, et, entre les deux, les portes.

L'Autre, Charlie Galibert, Editions Anacharsis

xDSCF7116 [640x480].JPG

Publié dans Rhône | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : désert, mystique, porte, galibert, l'autre | |  Facebook

14/10/2010

Avec trucage

Merci Amélie !

 

P1070061.JPG

Publié dans Nord | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : camio, porte, bleue | |  Facebook

13/10/2010

Porte-feuille

Tu as une feuille blanche. Elle t'est précieuse. Tu la gommes tous les soirs avec application. Tu y dessines chaque jour ton demain. Et ton bonheur du jour, parfois.

Et puis à un moment de ta vie, tu fais l'inverse. Parfois tu oublies même le bonheur de demain. À moins qu'il te procure déjà du plaisir aujourd'hui. Là tu te sens heureux, et tu ne t'y attendais pas.

Tu te dis que cette feuille, c'est ce que tu as de plus précieux après ta vie. Car c'est un vrai bonheur de dire qu'on est heureux. Puis de gommer, et de voir que chaque jour on peut réécrire.

L'aurais-tu compris sans cette feuille que tu emportes partout ?

xIMG_8221 [640x480].JPG

 

Publié dans Corse, Porte-X | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : porte-feuille, portefeuille, bonheur, porte | |  Facebook

12/10/2010

végétation luxuriante

Je pris dans ma poche la lettre que j'avais reçue d'elle ce matin même: elle laissait ses lettres partout dans son sillage, me les donnait de la main à la main, et lorsque j'étais couché, étendu auprès d'elle, elle se levait pour m'écrire. Ses lettres apparaissaient dans mes poches, m'arrivaient par la poste, tombaient des livres – quelques mots griffonnés ou des pages entières – comme si elles faisaient partie d'une végétation luxuriante d'une saison du coeur plus tumultueuse et plus débordante dans ses floraisons que celle de notre latitude plus tempérée et plus encline aux pastels.

Romain Gary, Au delà de cette limite votre ticket n'est plus valable

DSCF7044 [640x480].JPG

 

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porte, sapins, vert | |  Facebook