Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2010

Bonne Pente (obligatoire, en tout cas je vous le souhaite)

Ouvrez la bonne porte, essuyez vous les pieds, allumez la lumière, c'est une nouvelle année qui commence, bref un prétexte pour se sentir neuf. Si vous n'êtes pas prête (je n'oublie pas que seules des femmes fréquentent ce blog étrange) pour une telle opération du Saint-Esprit, bien entendu, vous pouvez attendre le 2 janvier ou le 15 août... Quelque soit le jour choisi, emportez avec vous mes souhaits sincères de bien vivre la période qui s'annonce, c'est à dire une année si l'on se réfère à la période couramment désignée dans ces cas-là.

Mes voeux se destinent aux plus fidèles de ce blog, aux plus ponctuelles de ses rendez-vous quotidiens, sans oublier les silencieuses. "Pense à ce qui se tait", écrivait Joe Bousquet dans un passage qui se maintient dans ma mémoire, justement, au mépris des années qui passent ou s'ouvrent.

Et puis mes voeux s'envolent ensuite vers tous ceux qui en veulent, car les portes fermées sont toujours potentiellement à ouvrir. Je ne sais pas exactement ce que cela veut dire, mais je pense que c'est une bonne raison.

Allons, lâchons-nous: je vous embrasse très fort.

ximage0167 Porte.jpg

Publié dans Rhône | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

J'aime bien ces voeux. Moi non plus j'ai pas tout compris, les portes qui s'ouvrent, qui se ferment, tout ça me passe au-dessus de la tête, et même au-dessus de la porte, mais bonne et longue année (euh ça non plus ça veut rien dire!) à ce blog étrange. Chez moi toutes les poignées de porte sont cassées (c'est vrai en plus, quoique ça n'ait pas grand rapport). Mais bonne année au maître de céans (on dit ça sur les blogs, non?!?ça en jette!) et à tous ses lecteurs (lectrices d'après lui!).
PS: moi j'aime bien quand il y a beaucoup de texte comme ça sous la porte. Donc c'est simple pour me faire plaisir à l'avenir....

Écrit par : Sophie | 01/01/2010

Parfois un petit message comme aujourd'hui : "bon tout ce qu'on veut" :il y en a plein derrière les portes il suffit d'ouvrir et de bien regarder Ça s'apprend!
Visite presque quotidienne observatrice souvent silencieuse, attentive en tous cas.
J'ouvrirai sûrement des portes tout au long de 2010

Écrit par : bern | 02/01/2010

Bon millésime 2010 Thomas! Et tous mes voeux de bonheur et de découverte de nouvelles portes aux visiteurs de ce blog étrange.
Peut-être bien que je vais rapporter des portes de mes vacances en Calédonie...
Bises

Écrit par : Blandine | 02/01/2010

Sophie, tu as trouvé la preuve empirique à mes suppositions dans l'échantillonnage éloquent en termes de proportions sur le thème du genre, et en termes de qualité bien sûr. Je suis heureux que tu ne comprennes pas tout, car il faut totu de même garder un peu de mystère pour cette année 2010. Faudrait quand même pas qu'on en sache trop au bout de deux jours. Je tâcherai d'allonger parfois mes textes quotidiens, mais je n'ai pas ton talent métronomique (si si, c'est un compliment).

Bern: merci pour ce commentaire (et tes derniers mails !). Je suis très heureux de savori que tu viens tous les jours, cela m'impressionne et me fait prendre conscience de mes responsabilités. Désormais, chaque fois que je raterai un titre, je penseraià toi, merci ;))

Blandine, merci, je compte bien découvrir des tas de choses derrière les portes en plus des portes. Je veux dire, pour justifier le déplacement. Je plaisante. Mais quand même, à propos de déplacement, je suis prêt à recevoir avec une joie non dissimulée toutes les portes calédonniennes que tu veux, cependant une poignée de romaines me ferait très plaisir... etc'est moins loin pour toi ;)))

Joyeuse année à toutes les trois (et à tou(te)s les autres qui sont resté(e)s sourd(es) à mon appel

Écrit par : thomas p | 02/01/2010

Les commentaires sont fermés.