Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2009

Le vent d'ouest

"La pluie sembla décroître. Son chant monotone me berçait comme un thrène; puis nous entendîmes un grand souffle de vent qui se heurta à toutes les portes et qui semblait avoir mal d'être à l'étroit dans les rues:
- Le vent d'ouest, fît l'homme; comme chaque fois que je l'entends, on dirait que je vais entendre Macé, ça vient de là-bas où il est présent. Un vent, Monsieur, qui apporte la plume pour faire poursser les fleurs..."

"L'homme qui n'a jamais vu le printemps", Pierre Humbourg (disponible dans un énorme recueil de nouvelles publié par les éditions Toussaint Louverture, "Perdus / Trouvés")

x2008_0509(042) [640x480].JPG

Publié dans Et d'où, d'abord ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : un peu plus à l'ouest, macé, printemps, humbourg, porte | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.